Forum qui aborde divers sujets tels que les religions, les cultes, les philosophies orientales, l'ésotérisme et l'occultisme. Domaine de partage et d'échange de savoirs.


    Grand Mort (Le)

    Partagez
    avatar
    Grigán le Ramgrith
    Gardien

    Messages : 645
    Date d'inscription : 07/07/2011
    Age : 47
    Localisation : Ailleurs qu'ici !

    Grand Mort (Le)

    Message par Grigán le Ramgrith le Dim 10 Juil - 17:08

    Tome 1 : Larmes d'abeille

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    - Auteurs : Jean-Blaise Djian, Régis Loisel & Vincent Mallié
    - Editeur : VENTS D'OUEST
    - Langue : Français
    - Année : 2007
    - Broché: 48 pages
    - ISBN-10: 2749302684
    - ISBN-13: 978-2749302683


    - Présentation : Après avoir passé un long moment en compagnie de Peter Pan, Régis Loisel tourne la page en nous offrant une nouvelle et magnifique série…Tout avait été prévu pour que ce soit une semaine studieuse ! Pauvre Pauline ! Elle comptait se mettre au vert pour préparer sa maîtrise de sciences éco... La nuit recouvre la forêt bretonne et la « deuch » vient de tomber en panne d’essence juste devant chez Erwan, à 20 kilomètres de tout village. Erwan est un métis du genre placide. Solitaire, il vit simplement, entouré d’objets étranges. Il propose à Pauline de partager sa soupe et de l’héberger pour la nuit... Contrainte par les circonstances, elle finit par accepter... Tandis qu’elle mange, il parcourt un vieux grimoire traitant du « petit peuple »... Elle ricane de ces sornettes. Elle ignore, alors, que cette rencontre sera pour elle le point de départ vers un autre univers, un autre espace-temps, où toute sa vie et ses principes vont basculer... Les conséquences de cette aventure seront des plus surprenantes pour elle, pour son entourage, voire pour l’humanité...Régis Loisel s’associe à la plume talentueuse de Vincent Mallié pour mettre en images cette fantastique histoire.


    - Les auteurs : Djian ou JB Djian (de son vrai nom Jean-Blaise Mitildjian) est un scénariste français de bandes dessinées, né à Courbevoie en 1953. Djian, de son pseudo de scénariste, est tombé dans la marmite à bulles à quelques pas de ses tout premiers cris... Passionné de BD, il travaille cependant dans la musique comme compositeur et exerce divers métiers alimentaires avant de rencontrer Régis Loisel en 1987. Ce dernier lui enseigne les rudiments du métier de scénariste de Bande Dessinée. En 1988 tous deux coréalisent un scénario de quatre pages pour l'album collectif Le Retour de la Bande à Renaud qui sera publié chez Delcourt.
    Quelques années plus tard son projet avec le jeune dessinateur Adrien Floch est accepté aux éditions Soleil et donnera naissance à Fatal Jack. Suivront de nombreuses collaborations avec d'autres dessinateurs pour Soleil, Emmanuel Proust ou Vents d'Ouest. Aujourd'hui l'auteur réside en Basse-Normandie, à Courseulles-sur-Mer.
    Il est, avec d'autres auteurs et dessinateurs de BD, membre du comité artistique du festival Des Planches et des Vaches.

    Après l’obtention de son bac, Vincent tâtonne avant de trouver sa vocation. En 1992 il s'inscrit dans un atelier de dessin qui lui permet d’aborder différentes techniques. Il enchaine sur deux années d'études de graphisme, puis un travail de story-boarder et de stagiaire-décorateur sur un long-métrage en 1996. En collaboration avec Joël Parnotte, il publie sa première histoire dans le journal Golem fin 1996. S'en suivra une série en trois albums, Hong Kong triad, de 62 pages, publiée aux éditions Le Téméraire et rééditée chez Soleil Productions... De 2000 à 2006, il signe Les Aquanautes (5 tomes) et l’Arche (3 tomes) avec Parnotte (Soleil). Depuis, il travaille avec Régis Loisel et Djian sur la série Le grand mort.

    Régis Loisel, né le 4 décembre 1951, à Saint-Maixent-l'École dans le département des Deux-Sèvres en France, est un dessinateur et scénariste de bandes dessinées français.
    Années 70
    Loisel s'installe à Paris en 1972, c'est là que tout commence. Il a tout juste vingt ans lorsque sa première planche est publiée en 1972 dans Les Pieds Nickelés Magazine. L’année suivante, il fréquente brièvement les cours de bande dessinée de l’université de Vincennes, animés notamment par Jean Claude Mézières. C’est là qu’il rencontre Patrick Cothias et Serge Le Tendre, avec lesquels il refait le monde à la terrasse de quelques cafés, vit la bohème. Les projets affluent, aboutissent, n'aboutissent pas, peu importe.
    Ils développent des liens à la fois amicaux et professionnels : leurs histoires courtes, souvent d’inspiration fantastique, paraissent successivement dans Pilote (1974), Mormoil (1975), Pif Gadget("Capitaine Kergenec", 1975), Tousse Bourin (trimestriel qu'il a lancé au début des années 70 avec Taffin, Cabanes, Loro et LeTendre), Plop ( "Norbert le Lézard", 1977), Fluide Glacial (1977), Métal Hurlant (1978). Ces récits seront repris en partie en 1978 dans le recueil Les Nocturnes édité chez Kesselring.
    En 1975, les premières planches de La quête de l'oiseau du temps sont publiées dans Imagine (luxueuse revue dirigée par Rodolphe).
    Au cours de ces années, de nombreuses illustrations de Régis Loisel sont publiées par ailleurs dans la presse (Télérama, Absolu,…), l’édition (L’Ecole des Loisirs, Hachettte, Princesse,…) et la publicité. En 1979, il fonde l'atelier Bergame avec Michel Rouge et Olivier Taffin.
    Années 80
    En 1981, il débute "Pyrénée", une histoire restée inachevée et dessine "Jonas Folies" (série de gags en une planche réalisée avec Serge Le Tendre) dans Jonas ( magazine religieux des éditions Fleurus). Cette série sera rééditée ,en partie, en 1990 dans Hop !
    Toujours avec Le Tendre, il propose une nouvelle adaptation de "La Quête de l'Oiseau du Temps", aux éditions Dargaud. La série sera prépubliée dans Charlie Mensuel entre 1982 et 1987. Le succès sera considérable.
    De nouveaux travaux s’ajoutent dès lors aux références bibliographiques de Loisel : un port-folio chez Trihan ("L'offrande", 1984), des récits courts pour Circus (1986) et Pilote & Charlie (1988), des illustrations de presse, des affiches de théâtre, des sérigraphies, ...
    En 1989, les Humanoïdes Associés publient Troubles Fêtes, un recueil d'histoires et d'illustrations érotiques. Les textes sont de Rose Le Guirec, pseudonyme de sa propre épouse (Marie-Hélène).
    C'est aussi en cette année qu'il quitte Paris pour s'installer à Perros-Guirec.
    Années 90
    Loisel se lance seul en 1990 dans une interprétation très libre et personnelle de l'oeuvre de Sir James Matthew Barrie Peter Pan (éditée chez Vents d'Ouest).
    Il signe en parallèle l’album collectif Mali-Mélo, carnet d’un voyage au Mali. En 1993, il illustre ce qu'il considère comme un pur chef d'oeuvre de rigolade, La Dernière Goutte est toujours pour le slip, un ouvrage érotique rédigé par Georges-Philippe Taladiart et publié aux éditions La Sirène.
    Parallèlement, il parraine Les Petits Rêveurs, le premier volume de la collection "Grain de Sable" des éditions Vents d'Ouest.
    En octobre 1998, après 11 ans d'interruption, sort le second cycle de La Quête de l'Oiseau du Temps, L'Ami Javin, dans lequel Loisel est co-scénariste et, trop pris par Peter Pan, se "contente" de réaliser le story-board et la mise en couleurs, le dessin étant assuré parLidwine.
    En novembre 1998, il confie à Philippe Sternis le soin de mettre Pyrénée en images, chez Glénat, une mise en scène d'animaux autour d'une petite fille.
    Vers la fin des années 90, il se lance dans l'écriture de scénarios pour d'autres auteurs...
    Années 2000
    ... Guilmard avec "les Farfelingues", ou Christine Oudot avec "Fanfreluche pour une sirène" (qui sortira en 2001 chez Vents d'Ouest).
    Ces dernières années, Loisel a eu la chance de réaliser son rêve d'enfance, en travaillant sur deux des dessins animés de Disney : Mulan et Atlantis. Dans le domaine audiovisuel, il a aussi participé au story board du film Le Petit Poucet et conçu le jeu vidéo Gift (éditions Cryo). Après avoir résidé plusieurs années en Bretagne puis à Loches, ville d'Indre et Loire au sud de Tours, Régis Loisel vit désormais à Montréal (Canada).
    Son oeuvre vient d'être récompensée, en janvier 2002, par le Grand Prix du festival d'Angoulême et Loisel sera donc Président de l'édition 2003.


    - Mon avis : Alors là, bravo ! Cette BD est tout bonnement sublime. Les personnages d'abord, Pauline et Erwan sont attachants et délicieusement différents. Les prêtresses et leurs animaux superbement croqués. Tout ce petit monde évolue dans des paysages savoureux et soignés. Les couleurs habillent à la perfection une mise en page irréprochable. Il suffit de s'attarder sur la traversée du champ rouge effectuée par Pauline avec Georges sur les épaules pour s'en convaincre ! Enfin le scénario est à la hauteur de l'ensemble et nous emmène avec les héros dans une quête immédiatement prenante soulignée par des dialogues subtils et teintés d'humour... Alors Larmes d'abeilles, un chef d'oeuvre ? Sûrement, mais aussi et surtout, un beau cadeau et du miel plein les yeux !!!


    _________________
    "Plus je vis, plus je m'instruis".
    avatar
    Grigán le Ramgrith
    Gardien

    Messages : 645
    Date d'inscription : 07/07/2011
    Age : 47
    Localisation : Ailleurs qu'ici !

    Re: Grand Mort (Le)

    Message par Grigán le Ramgrith le Dim 10 Juil - 17:09

    Tome 2 : Pauline

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    - Auteurs : Jean-Blaise Djian, Régis Loisel & Vincent Mallié
    - Editeur : VENTS D'OUEST
    - Langue : Français
    - Année : 2008
    - Broché: 62 pages
    - ISBN-10: 274930394X
    - ISBN-13: 978-2749303949


    - Présentation : Pour Loisel, co-scénariste avec Djian, et pour Vincent Mallié, le fantastique est toujours le meilleur moyen de découvrir de belles vérités humanistes.Après avoir rempli la première partie de leur mission, Erwan et les prêtresses réalisent que Pauline, sur qui l’effet des larmes d’abeilles a cessé, a disparu. De retour dans la réalité, il découvre que Cristo est mort et que ses grimoires ont été éparpillés. Son ami Jérôme, qui gardait sa maison en son absence, lui apprend qu’une certaine Pauline est passée ; celle-ci avait un comportement étrange et vomissait régulièrement. Avant de rentrer chez elle à Paris, elle lui a laissé une lettre. Impatient mais inquiet, Erwan prend le train pour la retrouver. Une fois devant l’immeuble de Pauline, la concierge lui annonce que cette dernière a déménagé. Il parvient à soutirer ses nouvelles coordonnées, mais tout semble aller de mal en pis. De sombres perspectives obscurcissent désormais la gigantesque ville, et pour retrouver cette fille qui, il y a peu, lui était étrangère, Erwan va ricocher d’adresse en adresse, de surprise en surprise, de mystère en mystère…Après le grand succès de la série Peter Pan, Régis Loisel est cette fois scénariste, et prête son talent de raconteur d’histoires au doué Vincent Mallié.


    - Mon avis : Le premier tome m'avait laissé une superbe impression et mis la barre très haut au niveau de l'émotion. La féérie du monde parallèle très réussie m'avait jeté un sortilège, un envoûtement. Ce nouveau tome poursuit dans cette magie tout en prenant une direction totalement différente. Nous partons avec Erwan à la recherche de Pauline. L'histoire devient plus dure et décrit Paris en 2011. Les excès du profit, la délocalisation et leurs dommages collatéraux en ont fait une ville sale et abimée. Le sujet est grave mais les auteurs préservent la légèreté et l'humour du récit par une sorte de distanciation. A travers des planches toujours aussi belles, nous découvrons par les yeux d'Erwan, assez philosophe, notre futur immédiat. Alors où est Pauline et quel est le lien avec le monde du Grand mort ? Vivement la suite et encore bravo pour ce moment de plaisir !!!


    _________________
    "Plus je vis, plus je m'instruis".

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 9:54