Forum qui aborde divers sujets tels que les religions, les cultes, les philosophies orientales, l'ésotérisme et l'occultisme. Domaine de partage et d'échange de savoirs.


    Complainte des Landes perdues - 1er Cycle : Le Cycle de Sioban

    Partagez
    avatar
    Grigán le Ramgrith
    Gardien

    Messages : 645
    Date d'inscription : 07/07/2011
    Age : 47
    Localisation : Ailleurs qu'ici !

    Complainte des Landes perdues - 1er Cycle : Le Cycle de Sioban

    Message par Grigán le Ramgrith le Lun 18 Juil - 15:22

    1. Sioban

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    - Auteurs : Jean Dufaux et Grzegorz Rosinski
    - Editeur : Dargaud
    - Collection : Complainte des Landes perdues
    - Album: 55 pages
    - Langue : Français
    - ISBN-10: 2505005397
    - ISBN-13: 978-2505005391


    - Présentation : A la veille du mariage de Lord Blackmore et Lady O'Mara, Veuve du légendaire loup blanc, un étrange guerrier vêtu de noir débarque sur les côtes de l'ERUIN DULEA. C'est un guerrier du pardon, il est à la recherche d'une jeune élue. Grâce à elle, il pense pouvoir faire retentir la complainte des landes perdues Le mariage en lui-même est un arrangement sordide, fruit des manoeuvres de Lord Blackmore, stéréotype jusqu'au bout des ongles du suppôt de Satan, et du Mage Bedlam, suzerain sanguinaire. Le lendemain des noces, Sioban, fille de Lady O'Mara et du loup blanc, jeune et tumultueuse effrontée sans peur, tue dans une rixe l'envoyé du mage Bedlam.


    - Les auteurs : Né en Pologne en 1941, Grzegorz Rosinski découvre très tôt la bande dessinée occidentale à travers un exemplaire du journal "Vaillant". A 16 ans, il publie ses premiers dessins. A cette époque, il fréquente le lycée des Beaux-Arts puis l'Académie des Beaux-Arts de Varsovie dont il sort, en 1967, avec un diplôme d'arts graphiques en poche. Pendant dix ans, pour un éditeur polonais, il signe les aventures d'un détective et d'un pilote d'hélicoptère, puis devient vite la vedette du premier magazine polonais de BD "Relax" dont il assure aussi la direction artistique.
    Dans le souci de se perfectionner, Rosinski débarque en 1976 en Belgique. Il place quelques histoires dans le "Trombone illustré", dans les journaux "Tintin" et "Spirou" ("La croisière fantastique" avec Mythic, éditée par la suite au Lombard)
    En 1977, avec Jean Van Hamme, Rosinski entame dans "Tintin" la saga de "Thorgal" qui connaît un succès foudroyant au Lombard.
    En 1986, les deux auteurs créent un superbe récit complet, "Le grand pouvoir du Chninkel" pour "A Suivre". Avec Duchâteau, il se lance, en 1980, dans la science-fiction en créant le personnage de "Hans".
    En 1992, il dessine, sur scénario de Jean Dufaux, "La complainte des landes perdues" (Dargaud). Rosinski est un éternel perfectionniste qui fait lui-même l'encrage et le lettrage de ses albums. Son oeuvre a été primée de nombreuses fois.
    En mai 2001, il réalise un superbe "Western" sur scénario de J. Van Hamme en couleurs directes pour la collection Signé. En janvier 2003, la collection Le Lombard En Marge accueille le scénario original de ce "Western" rédigé par Van Hamme, illustré et annoté par Rosinski : un moyen de s'immiscer dans l'intimité des auteurs et dans les coulisses de la BD.
    Actuellement, il vit en Suisse où il trouve le temps de donner des cours de dessin et, ainsi, de partager son amour de l'art.
    Le Comics Festival Belgium (Bruxelles - octobre 2004) a décerné le Grand Prix Saint-Michel à Rosinski pour l'ensemble de son oeuvre. Lors du Festival BD de Nîmes (mars 2005), il reçoit le Sanglier d'Or - Grand Prix Albert Uderzo - récompense un auteur pour l'ensemble de sa carrière.
    En Suisse (été 2006), G. Rosinski a été décoré de la «Croix d’Officier de l’Ordre Polonia Restituta» des mains de l’ambassadeur de Pologne à Berne, M. J. Niesyto.

    Jean Dufaux naît le 7 juin 1949 à Ninove. Passionné de cinéma, il s'inscrit à l'Institut des Arts et Diffusion (Bruxelles). De 1969 à 1973, il s'y familiarise avec les procédés cinématographiques qui influenceront son écriture en bande dessinée. Sorti de l'I.A.D., il devient journaliste à Ciné-Presse, revue destinée aux professionnels du cinéma. En 1983, il décide de se consacrer en priorité à la bande dessinée. Le journal Tintin est son premier port d'attache. Il effectue de nombreux travaux de commande. Rien de tel pour faire ses premières gammes. En 1983, il co-scénarise (avec Vernal) la série Brelan de dames dessinée par Renaud. Les deux hommes n'oublieront pas cette première collaboration. En 1985, il conçoit les aventures de Melly Brown (dessin : Musquera). En 1986, il fait son entrée chez Dargaud Bénélux avec La toile et la dague (dessin : Aidans) et, surtout, Beatifica Blues. Griffo assure le dessin de cette série post-atomique qui lorgne vers Bilal (il y a pire comme référence). Renaud et Griffo formeront rapidement le "noyau dur" de la "bande à Dufaux" qui fait également son apparition dans le catalogue des éditions Glénat avec Les maîtres de la brume (dessin : Eric). Les éditeurs savent désormais que Dufaux a terminé sa période rodage. Ses grands personnages vont naître. 1987 est une grande année. Il crée Jessica Blandy avec Renaud. La belle demoiselle, derrière un physique parfait, cache une faille que Dufaux révèle par petites touches. Pour la première fois, il donne une étoffe psychologique à un personnage. Cette épaisseur psychologique sera désormais la marque de son travail. Dans la foulée, il lance Giacomo C. Griffo illustre ces aventures vénitiennes librement inspirées de Casanova, donc fort galantes. En 1988, Les enfants de la salamandre (dessin : Renaud) voit le jour et les tendances "fantastique" qui hantent Dufaux sont mises en scène progressivement et à chaque fois sous un angle différent. Il considère ces tentatives comme un gigantesque puzzle où chaque album, chaque série, est une pièce nouvelle. Dans un autre registre fantastique (tendance Vaudou), il concocte pour Paape et Sohier Les jardins de la peur. A l'aube des années 90, Jean Dufaux met le turbo jusqu'à bientôt mériter l'étiquette de "Jean le prolifique". Chelsy (dessin : Joris), né en 1990, se déroule dans le monde des arts, cuvée sixties (à l'I.A.D., il avait particulièrement apprécié les cours portant sur la psychanalyse de l'art). L'année suivante, il lance trois nouvelles séries : Avel (dessin : Durieux), Fox (dessin : Charles) et Santiag (dessin : Renaud). Il publie le premier volume de sa série consacrée aux écrivains qu'il aime : Sade (dessin : Griffo), Pasolini (dessin : Rotundo), Balzac (dessin : Savey), Hemingway et Hammet (dessin : Malès) suivront. En 1992, Sang de Lune lui permet de lancer Vivianne Nicaise. Il réactive Beatifica Blues, univers qui lui tient à coeur, dans un second cycle : Samba-Bugatti. Un an plus tard, outre le lancement du cycle Les Voleurs d'Empires (dessin : Jamar), il réalise enfin un vieux rêve en travaillant avec Rosinski. Complainte des Landes Perdues est le résultat de leur union. En 1994, il fait une incursion chez Aire Libre avec un Monsieur Noir développé en 2 volumes. Au dessin : Griffo. Dufaux a décidément la collaboration fidèle. Mais, surtout, il est un des rares scénaristes à pouvoir mettre en scène des univers variés tout en garantissant au lecteur une écriture originale et reconnaissable. Les éditeurs sont à présent demandeurs du "style Dufaux". Mais le scénariste se veut désormais moins prolifique pour polir au mieux les nouvelles pièces de son puzzle.


    - Mon avis : On retrouve dans cette série l'ambiance héroic-fantasy de Thorgal grâce aux dessins de Rosinski mâtinée des contes et légendes de sorcelleries qui plaisent tant à Dufaux. Dans ce premier tome on découvre la jeune Sioban au moment du remariage de sa mère qui s'interroge sur son passé et son destin.

    Histoire très bien racontée, suspense bien mené et le talent de Rosinski, ce premier tome est à lire absolument.


    _________________
    "Plus je vis, plus je m'instruis".
    avatar
    Grigán le Ramgrith
    Gardien

    Messages : 645
    Date d'inscription : 07/07/2011
    Age : 47
    Localisation : Ailleurs qu'ici !

    Re: Complainte des Landes perdues - 1er Cycle : Le Cycle de Sioban

    Message par Grigán le Ramgrith le Lun 18 Juil - 15:25

    2. Blackmore

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    - Auteurs : Jean Dufaux et Grzegorz Rosinski
    - Editeur : Dargaud
    - Collection : Complainte des Landes perdues
    - Album: 60 pages
    - Langue : Français
    - ISBN-10: 2505005400
    - ISBN-13: 978-2505005407


    - Présentation : Blackmore comprend la menace représentée par Sioban et tente de la supprimer avec l'aide de la magie noire. A la première tentative, Sioban est sauvée par Seamus, le guerrier du pardon. A la seconde, c'est le réveil de la complainte des landes perdues qui abattra son assaillant et la conduira à la tête d'une armée de revenants qui se préparent à attaquer Beldam par la terre, tandis que les guerriers du pardon conduits par Seamus et soutenus par les habitants d'Eruyn Duléa attaquent par la mer. La légendaire bataille de Nyr Lynch était sur le point de se rejouer, avec une lancinante question en toile de fond : "la mal est-il au coeur de l'amour ?"


    - Mon avis : Devenu l'époux de la mère de Sioban, Blackmore révèle son vrai visage et Sioban devra croire aux légendes pour faire triompher l'amour au coeur du mal. Ce deuxième tome est presqu'une fin de cycle puisqu'il conclut l'accession au pouvoir de Sioban et ce premier cycle est excellent, avec le meilleur du talent de Rosinski et Dufaux.


    _________________
    "Plus je vis, plus je m'instruis".
    avatar
    Grigán le Ramgrith
    Gardien

    Messages : 645
    Date d'inscription : 07/07/2011
    Age : 47
    Localisation : Ailleurs qu'ici !

    Re: Complainte des Landes perdues - 1er Cycle : Le Cycle de Sioban

    Message par Grigán le Ramgrith le Lun 18 Juil - 15:26

    3. Dame Gerfaut

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    - Auteurs : Jean Dufaux et Grzegorz Rosinski
    - Editeur : Dargaud
    - Collection : Complainte des Landes perdues
    - Album: 48 pages
    - Langue : Français
    - ISBN-10: 2505005419
    - ISBN-13: 978-2505005414


    - Présentation : Sioban règne sur Eruin Duléa. Sa mère a rejoint un couvent, fuyant la honte de son union avec Blackmore et l'enfant qui en est issu. Protégée par Seamus, Sioban visite ses terres. Elle rencontre par hasard un nobliau esseulé, Kyle of Klanach et découvre l'amour au cours d'une bataille contre des créatures hideuses. Parallèlement, Dame Gerfaut, mère du seigneur pervers et faible d'une petite baronnie de l'Eruin Duléa, retrouve d'anciens pouvoirs dans le but de conquérir le pouvoir en touchant le coeur de Sioban.


    - Mon avis : Alors que tout semble sourire à Sioban qui découvre même les premiers émois de l'amour, une nouvelle menace se présente qui l'entraine du côté obscure de l'amour si proche de la haine au grand désarroi de ses amis.

    Dufaux sait habilement relancer l'histoire de cette série toujours très bien mise en image par Rosinski.


    _________________
    "Plus je vis, plus je m'instruis".
    avatar
    Grigán le Ramgrith
    Gardien

    Messages : 645
    Date d'inscription : 07/07/2011
    Age : 47
    Localisation : Ailleurs qu'ici !

    Re: Complainte des Landes perdues - 1er Cycle : Le Cycle de Sioban

    Message par Grigán le Ramgrith le Lun 18 Juil - 15:28

    4. Kyle of Klanach

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    - Auteurs : Jean Dufaux et Grzegorz Rosinski
    - Editeur : Dargaud
    - Collection : Complainte des Landes perdues
    - Album: 48 pages
    - Langue : Français
    - ISBN-10: 2505005427
    - ISBN-13: 978-2505005421


    - Présentation : Sioban est morte. Elle a été tuée par sa mère, quelques temps après une union maudite avec le Prince Gerfaut, après avoir mangé son houki en repas de Noce, renié sa Tante bien aimé et banni Kyle of Klanach. Sioban qui va jusqu'à abdiquer au profit su prince Gerfaut, ce que refuse Kyle. Cela le condamne à mort.


    - Mon avis : Sioban est passé du côté de la haine et devra mourir pour renaitre grâce à l'amour de son père par delà la mort. Cette fin de la complainte est toujours aussi attrayante et le récit toujours aussi bien mené dans l'ambiance créé par le style incomparable de Rosinski.

    Au total, ces quatre tomes forment un tout très réussi qui à côté de Thorgal ne déparent pas dans l'œuvre de Rosinski grâce au talent de conteur de légendes de Dufaux.


    _________________
    "Plus je vis, plus je m'instruis".

    Contenu sponsorisé

    Re: Complainte des Landes perdues - 1er Cycle : Le Cycle de Sioban

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 3:52