Forum qui aborde divers sujets tels que les religions, les cultes, les philosophies orientales, l'ésotérisme et l'occultisme. Domaine de partage et d'échange de savoirs.


    Evangile des païens (L') : Une lecture laïque de l'Evangile de Luc

    Partagez
    avatar
    Grigán le Ramgrith
    Gardien

    Messages : 645
    Date d'inscription : 07/07/2011
    Age : 47
    Localisation : Ailleurs qu'ici !

    Evangile des païens (L') : Une lecture laïque de l'Evangile de Luc

    Message par Grigán le Ramgrith le Dim 31 Juil - 7:06

    L'Evangile des païens : Une lecture laïque de l'évangile de Luc

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    - Auteur : Odon Vallet
    - Editeur : Albin Michel
    - Collection : Espaces libres
    - Année : 2006
    - Poche: 326 pages
    - Langue : Français
    - ISBN-10: 2226172866
    - ISBN-13: 978-22261728607


    - Présentation : " Notre ami le médecin " : ainsi parle saint Paul de Luc, le seul des quatre évangélistes de culture grecque. Trente ou quarante ans après Jésus, le docteur Luc aurait écrit un évangile destiné à édifier les nouveaux chrétiens d'origine païenne comme lui, dont le nombre commençait à concurrencer celui des juifs ayant adhéré à l'école du rabbi galiléen. Odon Vallet traduit le texte intégral de cet évangile qui parle encore étrangement au monde paganisé d'aujourd'hui, et il nous en livre un commentaire aussi érudit que vivant, mettant l'accent sur le regard clinique du médecin Luc. De parole en parabole, de conversation en conversion, les mots de Jésus soignent tous les maux -y compris le mal de vivre -, ses gestes pansent les plaies de l'âme comme celles du corps. Odon Vallet nous donne le mode d'emploi de cette ordonnance qui peut encore nous éviter de succomber aux virus de la haine et de l'intolérance.


    - Mon avis : Le livre d'Odon Vallet n'est pas vraiment un traité d'exégèse mais plus de spiritualité. C'est un ouvrage bien écrit, agréable à lire, plein de trouvailles, de réminiscences de la culture grecque ou latine, d'allusions imprévisibles à notre siècle, ainsi l'évangile des derniers temps inspire ces rapprochements : « Le temps des nations est-il fini ? À l'époque de Jésus elles devaient se fondre dans l'empire romain comme aujourd'hui dans l'empire américain. Mais les opposants à la mondialisation étaient légion : Ben Laden s'appelait Barrabas… » (p. 239).

    Ce livre reste, malgré tout, abordable pour ceux qui ont des connaissances plus que basiques sur la religion chrétienne, ainsi que sur les autres croyances ou philosophies.


    _________________
    "Plus je vis, plus je m'instruis".

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 9:27