Forum qui aborde divers sujets tels que les religions, les cultes, les philosophies orientales, l'ésotérisme et l'occultisme. Domaine de partage et d'échange de savoirs.


    Par-delà bien et mal - Prélude d'une philosophie de l'avenir

    Partagez
    avatar
    Grigán le Ramgrith
    Gardien

    Messages : 645
    Date d'inscription : 07/07/2011
    Age : 47
    Localisation : Ailleurs qu'ici !

    Par-delà bien et mal - Prélude d'une philosophie de l'avenir

    Message par Grigán le Ramgrith le Dim 4 Mar - 8:47

    Par-delà bien et mal - Prélude d'une philosophie de l'avenir

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    - Auteur : Friedrich Nietzsche
    - Editeur : Gallimard
    - Collection : Folio
    - Langue : Français
    - Poche: 248 pages
    - Année : 1987
    - ISBN-10: 2070324303
    - ISBN-13: 978-2070324309


    - Présentation : C'est d'abord à une radicale remise en question de la vérité que procède Nietzsche (1844-1900) dans Par-delà le bien et le mal (1886). Ce texte dune écriture étincelante, férocement critique, met en effet au jour, comme un problème majeur jusque-là occulté, inaperçu, celui de la valeur. Il y destitue les positions philosophiques passées et présentes (autant de croyances), et stigmatise, en les analysant un à un, l'ensemble des préjugés moraux qui sous-entendent notre civilisation. L'entreprise, pourtant, n'est pas uniquement négative : elle débouche sur l'annonce dans le prolongement d'Ainsi parlait Zarathoustra, de "nouveaux philosophes" - "philosophes d'un dangereux peut-être" qui devront désormais assumer l'inflexible hypothèse de la vie comme "volonté de puissance".


    - Mon avis : "Par delà le bien et le mal" reste à mon avis la meilleure oeuvre de Nietzsche. Se situant à la croisée de deux périodes de la vie du philosophe, entre les premiers émois d'"Aurore" au "Gai Savoir" - qui ne sont que des étapes d'une maturation, sans compter Zarathoustra et ses envolées sous-messianiques - et l'effondrement final qui engendra les dernières oeuvres génialement cyniques mais lourdes à digérer, cette oeuvre semble marquer l'apothéose de la méthode nietzschéenne. Le psychologue a atteint son point d'orgue, le visionnaire a raffermi ses vues, les douleurs et les désillusion sont passées ; ne reste que la lucidité froide et impartiale qui fait de ce "Par-delà le bien et le mal" le coup d'oeil le plus lucide qu'un philosophe ait jamais jété sur l'Homme et ses tristes dérives. Incoutournable.


    _________________
    "Plus je vis, plus je m'instruis".

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 9:49